Bassam Tahhan : « Les USA lâchent le Royaume Saoudite Wahhabite »

Le 14 Juillet dernier, un accord a été trouvé à Vienne entre l’Iran et les cinq membres permanent du conseil de sécurité de l’ONU (Chine, France, Russie, États-Unis, Royaume-Uni) + 1 (Allemagne) mettant fin à 12 années de négociation. Cet accord prévoit la levée progressive des sanctions économiques sur l’État iranien en contre-partie de garanties d’une utilisation nucléaire de l’Iran à un usage strictement civil.

Pour Bassam Tahhan, islamologue franco-syrien et professeur de géopolitique, cette levée des sanctions signe la fin d’une alliance privilégiée des États-Unis envers le Royaume Saoudite et ce, malgré le pacte du Quincy renouvelé par Georges W. Bush en 2005 pour soixante ans.

Publicités