Comment vérifier les infos trouvées sur internet? Mode d’emploi…

Ce n’est plus un secret pour personne: les médias pantins ne font plus leur boulot d’information. Ils divertissent, ils font peur, ils montent des faits divers en épingle, ils font des écrans de fumée, ils légitiment le pouvoir en place, ils manipulent l’opinion publique au delà du concevable. Mais ils n’informent plus.
Des médias alternatifs sont apparus pour prendre le relais. Certains sont sérieux, d’autres complètement loufoques. Certaines infos semblent plausibles mais s’avèrent totalement fausses. D’autres semblent incroyables, et pourtant elles sont vraies… Comment faire le tri entre l’info et l’intox? Bref: Comment vérifier les informations trouvées sur le net?
« Dans ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire » – George Orwell
Encore faut il apprendre à discerner le vrai du faux 😉

Je vais commencer par reprendre les bases. Ca semblera peut-être fastidieux pour certains, mais ça me semble indispensable (Cf. de nombreux partages et commentaires effarants sur les réseaux sociaux!!)
J’aborderai ensuite quelques astuces plus « élaborées » pour faire de vous de fins limiers sur le net 😉

Vérifiez la date:

C’est le BA-Ba. Beaucoup d’infos circulent alors qu’elles sont « périmées ».
– « Quel projet scandaleux, on doit se battre ».
– « Calme toi, Simone, c’était y’a 2 ans, et ce projet n’a pas survécu au delà du stade de l’idée ».
Je caricature, mais à peine 😉
Vérifiez toujours la date de l’info que vous lisez. Si besoin, faites une recherche pour trouver des infos plus récentes. Sorti de son contexte, cet écrit est peut être complètement dénaturé…

Vérifiez les sources:

Encore du BA-Ba. Ca semble évident, mais vu le nombre de personnes qui publient des articles du Gorafi comme une « info vraie » (et de nombreux commentaires sur leur propre site!!), ce rappel me semblait nécessaire. Face à un article ou une vidéo, le premier réflexe est de vérifier qui est l’auteur et quel est le site qui publie l’info. 

Reprenons l’exemple du Gorafi, un rapide coup d’oeil sur la page d’accueil nous amène sur des articles comme « Un candidat de Fort Boyard oublié dans une cellule retrouvé 7 ans plus tard » ou « Trop souriant dans le métro, il finit en garde à vue ». Ca pose le décor…
Si on doute encore qu’il s’agit d’un site satirique, un coup d’oeil sur leur page « à propos » vous le confirmera clairement.
Tous les sites ne sont pas aussi « francs ». Mais de manière générale, regarder la page d’accueil d’un site vous donnera une première idée de son sérieux et de sa ligne éditoriale. Beaucoup d’intox ne dépassent pas le stade de ce premier examen…
Vous pouvez aussi faire une recherche sur le net à propos du site si vous ne le connaissez pas. Prenons par exemple cet article qui annonce une hécatombe de poissons au Mexique. En cherchant « 7sur7.be » sur Wikipédia, on découvre que c’est un des principaux sites d’informations officiels belge… Un peu plus crédible que le Gorafi…

Une recherche sur l’auteur de l’article peut aussi s’avérer utile. 

Si l’article cite ses sources, il est intéressant de s’y pencher aussi (d’ailleurs, si l’article ne cite aucune source, ça n’est pas un bon signe!! Un auteur sérieux cite toujours ses sources).

Repérez les mots clefs et faites votre propre recherche:

Notez les noms des personnes et des villes citées pour faire une recherche (même rapide).
Un article affirme qu’un attentat a eu lieu et qu’aucun média français en parle? Tapez le nom de la ville dans « Google actualités » (ou autre moteur de recherche), vous devriez y trouver des sources (au moins des sources locales).
S’il n’y a aucun détail dans votre source, c’est mauvais signe. Un relais sérieux cite toujours un maximum de détails (lieu, date, protagonistes). Moins il y a de détails, plus on peut penser à une intox.

Consultez les médias du pays concerné:

Pour trouver les noms des médias principaux d’un pays, il suffit de taper sur un moteur de recherche le mot « média » accolé au pays choisi. Vous trouverez facilement la liste des principaux médias de ce pays, et donc les liens vers ces sites (dans leur langue nationale).
Vous pouvez obtenir une traduction de n’importe quelle page étrangère en Français, en utilisant des sites de traduction comme Google translate ou Microsoft Translator par exemple. Il suffit d’y noter l’adresse de la page à traduire et vous obtenez la traduction en 2 clics (traduction approximative, mais suffisante pour comprendre)

Cherchez la thèse « opposée »:

Dans toutes les « histoires » humaines, il y a toujours plusieurs versions. C’est une question d’observation et de point de vue (c’est déjà du lourd!!). C’est également une question de mauvaise foi, mais aussi de personnes de bonne foi mais qui se trompent et/ou qui sont manipulés… Bref, c’est un vaste foutoir au final… Il faut vraiment s’armer pour s’y retrouver…
Comment rechercher la thèse opposée à ce que vous venez de lire?
Prenez un mot clef. Faites une recherche en ajoutant le mot « hoax », « debunker », « propagande » ou « mensonge » (par exemple) pour pouvoir apprécier les arguments opposés. Histoire d’apprécier par vous-même quelle thèse est la plus sérieuse et étayée (souvent, ça ne fait pas « photo », l’une des thèses semble vite bancale).

Dans le sens inverse, le mot « reopen » ajouté à un mot clef donne parfois des résultats très intéressants: les mots Reopen 9/11 (pour le 11 septembre), Reopen Outreau ou Reopen Dutroux (par exemple), vous reservent des voyages aux confins de l’horreur…

Les médias n’ont plus aucune objectivité, ils s’inscrivent dans la propagande. Dans le divertissement.
« Du pain et des jeux ». On commence à manquer de pain, il faut donc forcer sur les jeux… Bref, je m’égare 😉
Face à une info, il faut toujours rechercher les différentes versions pour se faire sa propre opinion. Voyons si vous avez compris les bases, on passe à un cours de 2e année 😉
Comment prendre connaissance d’une info à la source, dans un pays étranger, dans une langue inconnue?

Je vous propose un petit exercice pour comprendre la méthode:

Comment connaître les « actualités » dans le conflit Ukrainien, version Russe?
Tout d’abord, direction Google translate qui nous apprend qu’en Russe, Ukraine se traduit par « Украина ». Copions ce mot dans Google actualités. On arrive sur cette liste d’articles en Russeconcernant l’Ukraine. Il suffit alors de traduire ces différents articles en Français (toujours avec un site en ligne comme Google Translate) sans oublier de vérifier la source (voir plus haut).

Pour les puristes, on peut faire encore mieux 😉
En tapant « médias russes » sur google, on tombe sur cette page. On y découvre les noms des moteurs de recherche et des principaux médias russes. Ca permet d’éviter la censure de Google (qui classe les infos à sa sauce). Dans cet exemple, l’idéal est donc de se rendre sur un moteur de recherche russe pour faire la recherche avec des mots clefs en Russe 😉
J’ai pris cet exemple mais on pourrait faire la même chose pour l’Irak, la Syrie, la Lybie, etc… La méthodologie est la même.

A noter au passage:
Hoaxbuster n’est PAS une référence. C’est un site pour « vérifier » qu’une chaîne « débile » sur Internet est fausse (« cette petite fille va mourir si vous ne partagez pas ce lien »!!!).
Hoaxbuster, c’est « les hoax pour les nuls ». Ca s’arrête là. Ce site est aussi devenu un site de propagande, qui déclare comme « hoax » tout ce qui peut déranger les 1%, sans la moindre forme d’enquète ou de procès. Il suffit de taper « 11 Septembre » sur leur moteur de recherche pour se faire une idée de la mauvaise foi expéditive de ce site sur les sujets qu’il considère comme « complotistes ».

Aaaah!!! Le complotisme, un gloubi boulga qui couvre le 11 septembre, mais aussi les OGM, le TAFTA, la géoingénierie, l’empoisonnement des masses, les réseaux pédophiles d’élite, les mensonges de l’histoire, les crimes de guerre impunis,…Une « catégorie » fourre tout qui permet d’étouffer tout débat dans l’oeuf. Une catégorie de plus en plus large qui cherche maintenant à englober les « écolos », les altermondialistes, les libres penseurs… Et bientôt tous ceux qui osent prétendre qu’il fut un temps, le ciel était bleu…

J’ai moi même été traitée de « complotiste biologique » par un journaleux de Rue89, suite à un inventaire d’hécatombes animales, pourtant précis et documenté.
Je lui ai pour l’occasion collé une fessée mémorable, par un droit de réponse, qui CURIEUSEMENT, malgrè mes « provocations », n’a été ni commenté, ni publié sur leur site… Ils se sont contentés d’ignorer cette humiliation (bien méritée vu leur bassesse). Thibaut, si tu me lis, je compatis un peu, je t’ai mis cher quand même 😀

Bref, je m’égare encore, désolée. Mais pas tant que ça. Cet aspect est aussi un indice non négligeable!! Un merdia qui traite une thèse de « complotiste » attire forcément mon attention sur ladite thèse. Je sais que ce genre de mot VIDE DE SENS ne sert qu’à cacher l’absence totale d’arguments pour contrer cette thèse.
« Complotiste », « conspirationniste », « communiste », « antisémite », « fasciste » etc… Ces basses insultes essayent de masquer l’absence totale d’arguments pour contrer concrètement les faits énoncés. C’est quasiment systématique… Ces mots ne doivent plus vous faire fuir, mais éveiller votre vigilance, susciter votre attention!!
Ca ne veut pas dire que je gobe tout, bien au contraire!! Mais ce genre d’accusation suscite systématiquement mon intérêt… Et amène recherche et vérification (ça va vite quand on a pris l’habitude!!).
Un média officiel qui crie « Complotiste » = Y’a surement anguille sous roche 😉

Lisez les commentaires!!

La plupart du temps, des commentateurs éclairés prennent le temps de confirmer ou d’infirmer les infos publiées. Sur les sites ou la censure reste « raisonnable », les commentaires sont de vraies mines d’information. Ils ajoutent du grain à moudre, et souvent du bon grain!! Ils citent des noms, des références précises, ils renvoient vers des liens…
Oubliez les sites de pure propagande comme LCI et BFM ou les commentaires sont triés sur le volet. Sur ce genre de site, les seuls commentaires qui « passent » sont conformes à la propagande de la pensée unique. On repère vite ce genre de site « extrémiste »: tous les commentaires vont dans le même sens (des rangées de moutons bélants, avec quelques commentaires légèrement « déviants » pour faire bonne figure, histoire d’entretenir l’illusion de débat).
Avec un peu d’entrainement, vous repérez vite les sites « dictateurs » et ceux ou la libre expression existe encore (un peu). Il vous suffira alors de rechercher le sujet qui vous intéresse sur ces sites pour aller fouiller dans les commentaires, vous y trouverez surement des pépites 😉

Vérifiez les images:

A chaque info-choc son image. Parfois, l’image est presque la seule info, accompagnée de quelques mots laconiques.
Il existe des moteurs de recherche d’images, qui permettent de retrouver leur source. Pour ma part, j’utilise Tinyeye. Il suffit de copier le lien vers l’image ou de la télécharger, et vous obtiendrez tous les liens qui contiennent cette image. Vous pouvez ensuite filtrer selon vos critères (date par exemple).
Cet outil est très efficace. Il permet de démasquer de nombreux mensonges, de part et d’autre. Quand une photo est présentée comme une image « exclusive », alors que c’est une « vieille » photo recyclée, on peut raisonnablement jeter l’article à la poubelle…

A l’inverse, ce type de recherche permet aussi de trouver des compléments d’informations. Quand l’info est vraie, ça permet de retrouver les différentes sources qui en parlent. Une vraie mine d’infos (cette recherche ne connait pas de frontière, vous trouverez des articles dans toutes les langues, que vous pourrez traduire grace aux sites cités plus haut).

Nous vivons une guerre d’un nouveau genre. Une guerre psychologique. Faite de propagandes et de désinformation (de tous cotés!!). Il est important de s’armer pour se protéger dans cette guerre.
Les 1% répètent « ne croyez pas tout ce qu’on dit sur Internet, y’a plein de conneries ». Ca les arrangerait bien. Ils veulent nous voir désarmés dans cette guerre…

Ne faites pas ce qu’on vous dit. Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain!!
N’ignorez pas tout ce qui circule en ce moment sous pretexte que certaines choses sont fausses. Y’a énormément de vrai aussi, noyé dans le faux pour nous tromper!!!

Apprenez à discerner le vrai du faux, c’est capital!! Ouvrez les yeux sur ce qui se passe, vérifiez par vous même, ouvrez les yeux et aidez vos proches à en faire de même. C’est notre meilleure arme si on veut reprendre notre destin en main…

‘Kits de réinformation’ – Le savoir, c’est le pouvoir!!
15 infos chocs qui ont fait flop en 2014
Réseaux pédophiles d’élite: quand le peuple se réveillera t’il enfin? 
Comprendre la propagande moderne en 10 leçons
Comprendre la « crise » et la « dette » en 10 leçons
Hécatombes animales, ce que les médias nous cachent
Comment vérifier les infos trouvées sur le net: mode d’emploi
21 symptômes de l’éveil spirituel

Les mensonges de l’histoire
L’antisémitisme, la meilleure arme du sionisme
« Théorie du complot »: quand les célebrités balancent

Copie autorisée sous conditions:
* de reprendre l’article intégral (liens vers les « kits de réinformation » et conditions de copie inclus), sans le couper, ni le modifier (titre et images inclus)
* de préciser clairement la source (nom du blog et lien) au début et à la fin de la copie de l’article
* de ne générer aucun revenu avec un de mes articles – revenu publicitaire ou autre (Je travaille gratuitement par conviction, il est totalement exclu que d’autres générent des profits grâce à ce travail). 
L’objectif étant de diffuser les informations au maximum, merci de respecter ces conditions 😉

‘Kits de réinformation’ – Le savoir, c’est le pouvoir!!
15 infos chocs qui ont fait flop en 2014
Réseaux pédophiles d’élite: quand le peuple se réveillera t’il enfin? 
Comprendre la propagande moderne en 10 leçons
Comprendre la « crise » et la « dette » en 10 leçons
Hécatombes animales, ce que les médias nous cachent
Comment vérifier les infos trouvées sur le net: mode d’emploi
21 symptômes de l’éveil spirituel

Les mensonges de l’histoire
L’antisémitisme, la meilleure arme du sionisme
« Théorie du complot »: quand les célebrités balancent

Copie autorisée sous conditions:
* de reprendre l’article intégral (liens vers les « kits de réinformation » et conditions de copie inclus), sans le couper, ni le modifier (titre et images inclus)
* de préciser clairement la source (nom du blog et lien) au début et à la fin de la copie de l’article
* de ne générer aucun revenu avec un de mes articles – revenu publicitaire ou autre (Je travaille gratuitement par conviction, il est totalement exclu que d’autres générent des profits grâce à ce travail). 
L’objectif étant de diffuser les informations au maximum, merci de respecter ces conditions 😉

Publicités