Apologie du terrorisme ?

Mercredi 18 mars 2015, Dieudonné a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir écrit sur les réseaux sociaux : « Je me sens Charlie Coulibaly ».

Un message de paix qui appelait à la réconciliation entre le bourreau et la victime, mais qui a été interprété comme un message de haine par notre très cher et vertueux système juridique, que des mauvaises langues accusent d’être entièrement syphilitique et corrompu par la franc-maçonnerie. Non messieurs, vous ne pouvez pas tout vous permettre ! Hou, hou, hou !

Bref, voici comment reconnaitre une « apologie du terrorisme » :

Apologie du terrorisme ?

Bonus (hilarant)

François Hollande a expliqué vouloir défendre « la liberté d’expression ». Interrogé au sujet de l’écrivain italien Erri De Luca, poursuivi en Italie pour incitation au sabotage de la ligne ferroviaire Lyon-Turin, il a répondu que les auteurs « ne doivent pas être poursuivis pour leurs textes », tout en ajoutant « ne pas vouloir intervenir dans les affaires judiciaires ».

http://www.bfmtv.com/politique/salon-du-livre-bain-de-foule-pour-fleur-pellerin-et-francois-hollande-870555.html

Publicités