Qui veut le « choc des civilisations » ? La réponse en image

Après la chute de l’URSS et depuis les attentats du 11 septembre, ce sont désormais les théories de Samuel P. Huntington qui alimentent la géopolitique américaine. De la boîte de Pandore, toujours béante, de l’empire américain, s’échappent des monstres qui se répandent dans un monde que les États-Unis ne contrôlent pas encore complètement. Hier Al-Qaïda, demain DAESH nouveau prétexte à une propagande contre le Moyen-Orient. Qui à intérêt à ce « Choc des civilisations » ?

Publicités