L’armée américaine se déploie aux frontières russes, ça sent le soufre !

C’est dans la nuit du 23 février que des habitants d’Estonie, à 93 % russophones, ont pu voir des chars américains rouler dans Narva avec le drapeau américain. Narva est le passage obligé pour se rendre en Russie sans passer par la mer.

Ce déploiement se fait pendant que les britanniques, eux, se déploient en Ukraine. C’est David Cameron lui-même qui l’a annoncé, rapporte The Guardian.

Selon Cameron, l’envoi de troupes britanniques (des conseillers militaires, dit-il) en Ukraine cette semaine est un signal envoyé à la Russie pour dire « que nous refusons d’autres annexions de villes en Ukraine ».

Le clan anglo-saxon (Grande-Bretagne, États-Unis et Canada) semble vraiment se préparer à la guerre.

Publicités