les bienfaits des feuilles d’olivier et comment en profiter

Santé : les bienfaits des feuilles d’olivier et comment en profiter

Nous avons à maintes reprises parlé des merveilleuses propriétés de l’huile d’olive. Évidemment, nous parlons de la bonne huile d’olive, pas celle qui est contrefaite et « coupée » avec d’autres huiles de piètre qualité et autres substances pour couvrir son odeur et sa saveur.

Mais il existe un autre composant de ce magnifique arbre qui peut nous être fort utile : ses feuilles. En effet, plusieurs études ont révélé ce qui était déjà connu dans les cultures antiques : que les infusions de feuilles d’olivier peuvent avoir des propriétés extraordinaires, en nous aidant à combattre un large éventail de problèmes.

Le pouvoir des feuilles d’olivier naît des propriétés phytochimiques intrinsèques à la plante qui servent à la protéger des attaques, des maladies et des parasites. L’une des propriétés phytochimiques présentes dans les feuilles d’olivier est appelée « oleuropéine » et se trouve être le principe actif majoritairement responsable des effets bénéfiques sur la santé.

Voyons quelles propriétés sont liées à cette plante :

Anti-cancerigène

Certaines études, effectuées entre 2010 et 2011, ont mis en évidence que les principes actifs présents dans les feuilles d’olivier peuvent inhiber la prolifération des cellules tumorales dans les cas de cancer du sein chez des patientes de sexe féminin, et des mélanomes lors des expériences menées sur des rats.

Dans ces deux cas, le principe actif phytochimique était présent et a inhibé le développement des cellules tumorales. Dans certains cas, il les a même détruites.

Contre l’ostéoporose

Une étude espagnole effectuée en 2011 a permis de découvrir que l’oleuropéine a la capacité de stimuler la production de cellules osseuses (les ostéoblastes), compensant ainsi la perte de densité osseuse et aidant à combattre l’ostéoporose.

Antiviral et antibactérien

L’oleuropéine et d’autres composants trouvés dans les feuilles d’olivier ont une caractéristique unique qui rend cette partie de la plante particulièrement efficace dans la lutte contre divers micro-organismes, comme les bactéries et les virus. Cette substance altère la capacité des virus à créer des acides aminés, empêchant ainsi leur reproduction et leur multiplication.

En outre, ils agissent seulement contre les micro-organismes, proposant une solution ciblée sur le problème, sans effets collatéraux ni attaque contre les autres composants de notre corps.

Antioxydant

Les feuilles d’olivier contiennent également beaucoup de phénols, des antioxydants qui neutralisent l’action des radicaux libres. Les radicaux libres sont des substances actives qui accélèrent le vieillissement de nos cellules.

Anti-inflammatoire

L’un des usages les plus communs de l’extrait de feuilles d’olivier est le traitement de diverses infections du corps. L’activité antimicrobienne de l’oleuropéine réduit l’inflammation.

Contre l’hypertension

Certains chercheurs ont découvert que l’oleuropéine est capable de dilater les vaisseaux sanguins, d’abaisser la pression sanguine et de prévenir la formation de caillots de sang. En outre, l’extrait de feuilles d’olivier contribue à améliorer le flux sanguin dans les artères et à contrôler le niveau de sucre dans le sang.

Renforce le système immunitaire

Les principes actifs phytochimiques présents dans les feuilles d’olivier interagissent de façon à accélérer l’activité de la vitamine C. Cette accélération aide la vitamine à mieux effectuer son travail et contribue à renforcer notre système immunitaire. En outre, il semble que l’extrait de feuilles d’olivier soit utile dans la prévention et la lutte contre diverses maladies comme les rhumes, les grippes mais aussi l’herpès.

Comment préparer l’extrait de feuilles d’olivier chez soi ?

Étant donné les bénéfices de l’extrait de feuilles d’olivier, nous allons maintenant aborder la façon d’en préparer chez soi. Il est possible d’utiliser des feuilles fraîches ou sèches.

Utilisez une grande quantité de feuilles d’olivier (100 à 150 feuilles fraîches) par litre d’eau. Si vous utilisez des feuilles sèches, réduisez cette quantité d’un tiers.

Nettoyez les feuilles soigneusement en les laissant tremper dans l’eau et le bicarbonate pendant quelques minutes, puis rincez-les abondamment.

Plongez les feuilles dans l’eau pour porter le tout à ébullition. Une fois l’ébullition atteinte, coupez la flamme puis laissez refroidir pendant 15 minutes.

Après la cuisson, transférez l’extrait de feuilles d’olivier (l’eau sans les feuilles) dans une bouteille en verre pour le conserver au frais.

Comment l’utiliser ?

La plupart des gens prennent une petite cuillère trois fois par jour, pendant les repas. Si vous trouvez que le goût de l’extrait est trop fort, diluez-le avec un peu d’eau.

En général, l’utilisation de ce remède ne comporte pas beaucoup de contre-indications. Il pourrait tout de même interférer avec certains médicaments. Comme souvent dans ces cas-là, il est toujours mieux de consulter un médecin avant d’en faire usage.

Traduction : Josef pour Quenel+ (un grand merci !

Publicités