Profanations : l’indignation à géométrie variable

Profanasion-2015

Encore des profanations de cimetières !

De tels délits sont devenus hélas une banalité et sont parfaitement révélateurs de l’état de délitement moral de notre « civilisation » occidentale.

Comme nous le rappelions il y a une semaine, des profanations de lieux de culte ont lieu en moyenne tous les deux jours en France : « Profanations en série : indifférence de l’État ».

Il convient donc de dénoncer sans réserve de tels comportements de dégénérés et de rappeler aux pouvoirs publics leur devoir d’agir avec fermeté pour veiller à la sécurité des vivants comme des morts, soit tout le contraire du laxisme en vigueur dans nos contrées.
Et du laxisme à l’impunité, il y a forcément un lien de cause à effets…

Condamner ces actes : oui. Tous les actes !
Et visiblement, une fois encore, l’indignation politico-médiatique fait preuve d’une troublante hémiplégie :

Profanasion-Manipulation

Flamby-Pleurniche

Ainsi, alors qu’au moment où est sortie la dépêche AFP, personne ne sait réellement ce qui s’est passé, le verdict est déjà tombé : « Antisémitisme » !
D’ordinaire, la presse évoque plutôt le fait de« déséquilibrés » et d’actes « irréfléchis » (voir captures d’écran comparatives ci-dessus) mais dans le cas présent, avant même le début de l’enquête, des gens perspicaces ont déjà tout compris et écartent immédiatement l’hypothèse d’une manipulation…

Les constatations de police scientifique sont en cours. Autour de 300 tombes auraient été profanées, a précisé une source proche de l’enquête.
Il s’agit de « dégradations », « pour l’instant aucune inscription n’a été constatée ».

Le Figaro, 15 février 2015

Une condamnation unanime [lien] qui contraste avec le silence étourdissant autour des autres affaires de profanations : article Quenel+.

Un empressement, pour ne pas dire une précipitation, qui rappelle étrangement la manipulation organisée autour de la profanation du cimetière de Carpentras.

À l’époque, il s’agissait également d’un gouvernement socialiste, déjà plus préoccupé par la montée du Front National que par les problèmes d’insécurité…

Extrait du livre d’Yves Bertrand (ex-RG),  Je ne sais rien… mais je dirai (presque) tout (2007) : lien.

L’émission de France 2 Faites entrer l’accusé consacrée aux profanateurs du cimetière de Carpentras :

Publicités