Terrorisme Big-Pharmaceutique : le bactériophage victorieux face aux antibiotiques !

L’homme a vraiment à sa disposition la solution idéale pour vaincre les germes pathogènes de plus en plus résistants aux antibiotiques de dernière génération, à l’exemple du staphylocoque doré. Il s’agit d’une solution séduisante tant par sa simplicité que par son faible coût de revient. C’est d’ailleurs cette dernière caractéristique qui empêche cette ressource de se répandre. Le principe consiste à utiliser des virus largement répandus et inoffensifs pour l’homme, mais bactériophages. Évidemment, les laboratoires de Big Pharma, ne pouvant faire breveter ces virus, ne voient aucun intérêt financier à développer l’usage de cette technique qui n’a hélas aucune chance de voir le jour chez nous. Et pourtant, on peut se procurer un tel produit en Russie pour la modique somme de 10 € et sauver une vie humaine. Ce sont là les contradictions de la société moderne dans laquelle nous vivons. L’éthique a définitivement cédé la place  à la notion de profit.
On a parlé des 17 morts pendant 3 jours, c’est bien. Parlons maintenant des 18.000 Français (toutes tranches d’âge confondues) qui meurent chaque année à cause des maladies nosocomiales contractées à l’hôpital et que les antibiotiques modernes ne guérissent plus ! L’état ne veut pas laisser vendre ces médicaments puissants et sans aucun effet secondaire car ça ne rapporte rien aux laboratoires du CAC40 ! Elle n’est pas belle la démoncrassie française et sa liberté de mourir du staphylocoque doré en toute tranquillité et souffrance ?

source

Publicités