Quand « ELLE » fait de la pub pour des néonazies

Ils sont mignons chez ELLE : ils ont voulu faire de la géopolitique (sentimentale, bien entendu).

Alors le 14 novembre, zou, reportage sur les combattantes en Ukraine :

Bon, déjà, j’adore le sous-titre : « À la guerre contre les séparatistes russes, les Ukrainiennes sont sur tous les fronts ».

Enfin, c’est quand même énorme :

les séparatistes ne sont même plus pro-russes, ils sont désormais carrément russes, alors que je rappelle qu’ils sont aussi ukrainiens que ceux de Kiev, mais bon…

On parle des « Ukrainiennes », sous-entendant qu’elles pensent toutes la même chose.

Et surtout, on dit que « Les Ukrainiennes combattent les Russes », et donc qu’ils n’y a pas d’Ukrainiennes dans les rangs des séparatistes !!!!

Voici la suite :

C’est mignon…

Enfin bon, sauf que le Web russe a reconnu cette Vita : il s’agit de Vita Zaverukha, qui a un joli FaceBook :

Exécution d’une Quenelle inversée

C’est bien la même :

Lire la suite sur les-crises.fr

Publicités