Les anarchistes ukrainiens ont attaqué plusieurs positions de l’armée pro-maidan dans la région de Zaporozhye

L’attention médiatique reste focalisée sur le conflit armé dans le Donbass et sur la prétendue invasion Russe, qui refait surface à chaque fois que les troupes gouvernementales sont mises en difficulté par l’armée de Novorossia, ce qui semble être plus que jamais le cas à la faveur de la contre offensive des séparatistes qui ont repris un grand nombre de positions et formé plusieurs nouveaux « chaudrons » à l’intérieur desquels des unités importantes de l’armée ukrainienne sont encerclées. Les séparatistes ont ainsi lancé une offensive vers le sud qui les a mené hier aux portes de la ville de Marioupol, qui semble leur être leur nouvel objectif, c’est un revers cinglant pour le gouvernement de Kiev qui explique maintenant systématiquement ses déroutes et son incompétence militaire en criant « aux Russes » pour se dédouaner de ses échecs tout en quémandant de nouveaux moyens militaires et financiers à l’OTAN et l’UE.

La situation dans le Donbass ne doit cependant pas faire oublier que d’autres mouvements de résistance à la junte néo-nazie se sont organisés dans d’autres régions du territoire ukrainien, notamment dans celle de Karkhov ou Zaporozhye, comme l’illustre l’article ci-dessous…

Nous avons eu l’information concernant  un bataillon des anarchistes ukrainiens, inspirés par le légendaire mouvement partisan local de Makhno (voir wikipedia si vous ne savez pas qui était Makhno), celui-ci aurait  attaqué aujourd’hui la garde nationale dans la région de Zaporozhye. C’est une nouvelle très importante puisqu’il s’agit d’un nouveau mouvement en dehors de la région du Donbass et pas lié à ce mouvement qualifié de « séparatiste ». Il s’agit d’un  mouvement qui ferait donc partie de l’extension d’une guérilla  partout contre le régime de criminels et fasciste de l’Ukraine Poroshenko.

 

Les dits anarchistes mettent en garde contre certains libéraux « anarchistes » UTA (Union des travailleurs indépendants, un groupe de faux anarchistes financée par George Soros et les Etats-Unis) qui en fait soutiennent  les nazis et reçoivent  des subventions des ONG, et qui se prétend aussi  inspiré par le légendaire mouvement anarchiste de Makhno. Makhno est une icône de l’anarchisme de la région sud-est ukrainienne dans la lutte contre les nationalistes ukrainiens.

Le 07 août c’était la première fois que ces anarchistes de la région de Zaporozhye  ont pris en embuscade une colonne de la garde nationale de l’Ukraine, accompagnés de quelques conseillers militaires des Etats-Unis. Ils ont détruit des véhicules blindés et se retirent.(http://politikus.ru/events/26285-partizany-razgromili-vrazheskuyu-kolonnu-na-Rodine-Batki-mahno.html)

Aujourd’hui, le 21 août, le bataillon  Makhno  a effectué un RAID dans la région voisine de Dnipropetrovsk. L’anarcho-makhnoviste a réussi à prendre le contrôle des moyens de transport de la garde nationale de l’Ukraine, qui avait du  opérer une  retraite de la ville de Illovaysk [où quelques jours plus tôt ils avaient été écrasés par les rebelles de Donetsk]. Lorsque la colonne de la garde nationale de l’Ukraine est passée, les anarchistes l’ont attaquée et  ils ont désarmé certains soldats de la garde nationale et  pris le contrôle de l’armure corporales-israelies et machine guns’ Fort-221′.

Source : histoireetsociete

Publicités