Appel à la création d’un Front de Libération Nationale

Notre pays est sous occupation. Une occupation insidieuse qui a pris la forme de technostructures mondialisées telles que l’Union Européenne et l’OTAN. Ces technostructures se présentent sous les traits de l’intégration économique et militaire et masquent leur nature totalitaire en mettant en avant les concepts de paix, de développement économique et de démocratie. Or ces organisations poursuivent des buts exactement opposés : l’OTAN est une force militaire d’agression au service de l’impérialisme états-unien, l’Union Européenne est une technostructure au service du capital financier mondialisé contre les peuples.

La stratégie du choc appliqué aux pays du sud de l’Europe à la faveur de la crise financière a montré la véritable nature de la technostructure européenne qui a pour but la destruction des modèles sociaux en faveur du grand capital financier. Le conflit en Ukraine a fait tomber le masque de l’OTAN, et a montré au grand jour sa véritable nature d’organisation militaire agressive au service de l’extension de la sphère d’influence et des intérêts euro-atlantistes. La superposition des aires géographiques de ces deux technostructures montre leur complémentarité opérationnelle.

Leur soutien à un régime néo-nazi dans le cadre du conflit ukrainien est la preuve que malgré les idéaux de paix et de démocratie professés officiellement par ces deux organisations, leur nature est profondément anti-démocratique et totalitaire. L’imposition d’un régime de régression et de casse sociale en Grèce et au Portugal, contre la volonté des peuples et au service des créanciers, en est un autre exemple. L’idéologie ordo-libérale et euro-atlantiste de la technostructure européenne est contraire à l’intérêt des peuples et vise à créer les conditions d’un vaste marché transatlantique, en cours de négociations, au mépris des souverainetés et des identités nationales et populaires. A la faveur des ces deux crises, les masques sont tombés.

 

Notre pays vit actuellement sous un régime d’occupation

L’occupation politico-économique de la technostructure européenne qui nous impose son modèle social et économique ordo-libéral en contradiction avec les idéaux français hérités du Conseil National de la Résistance et de la lutte contre le nazisme.

L’occupation politique d’une oligarchie au service des intérêts et de l’idéologie ordo-libérale et euro-atlantiste et qui occupe aujourd’hui tout l’espace politique.

La classe politique française dans son ensemble s’est rendue coupable de forfaiture et de trahison nationale en capitulant face aux institutions européennes et en abandonnant la souveraineté française aux institutions supra nationales de Bruxelles. Aujourd’hui, 60% de nos lois constituent l’application en droit national de directives et de réglementations européennes.

Notre pays vit également sous un régime d’occupation militaire de par son intégration au commandement unifié de l’OTAN qui place de fait ses forces armées et sa politique étrangère sous tutelle de Washington. La France, héritière d’une tradition Gaulliste d’indépendance, s’est rangée derrière l’agenda américain depuis 2003 comme l’ont illustré les conflits en Libye ou en Syrie et ne possède plus de politique étrangère indépendante. Elle est aujourd’hui incapable de faire entendre sa voix et défendre ses valeurs et ses intérêts sur la scène géopolitique internationale.

 

La trahison des élites

Les élites françaises dans leur ensemble ont collaboré et collaborent activement à ce régime d’occupation dont elles ont été les artisans. Elles ont en effet contribué de manière active, délibérée et continue, à l’abandon de la souveraineté nationale par l’intégration dans la technostructure européenne et le régime de libre échange mondialisé. Elles sont massivement corrompues et soumises au capital financier dont elles ont promu les intérêts au détriment de l’intérêt national. Elles se sont employées et s’emploient à dépecer les acquis du modèle social français hérité du Conseil National de la Résistance comme la sécurité sociale ou le régime de service public.

Appel à la création d’un Front de Libération Nationale

Face à cette situation de trahison nationale, nous appelons aujourd’hui à la constitution d’un Front National de Libération patriotique. Ce Front de Libération aura pour mission de libérer la France du régime d’occupation politique et économique représenté par les technostructures de l’Union Européenne et de l’OTAN et de recouvrer notre souveraineté nationale. Il est en effet illusoire de concevoir un quelconque régime démocratique hors d’un cadre national oeuvrant à la défense de l’intérêt général des citoyens. Il est illusoire de concevoir une quelconque citoyenneté hors d’un cadre démocratique national, seul à même de représenter et de porter les aspirations collectives de ses citoyens.

Ce Front de Libération Nationale devra dépasser les clivages politiques et partisans qui participent à entretenir l’illusion démocratique d’une classe politique massivement corrompue par le capital financier, formée dans les mêmes écoles, et acquise à l’idéologie mondialiste des technostructures supranationale et euro-atlantistes. Il devra être une force de résistance et de sursaut national avec pour unique but de restaurer notre souveraineté populaire et notre destiné nationale. Car l’avenir de la France réside dans la restauration de son indépendance nationale et de sa liberté politique d’action au service de l’intérêt populaire.

Pour ce faire, nous appelons tous les patriotes et citoyens, quelles que soient la nature de leurs convictions politiques ou leurs origines, tous les partis politiques dissidents, à relayer cet appel, à entrer en résistance, à porter et dire la vérité sur le régime d’occupation et la nature collaborationniste des élites politico-médiatiques, et à s’organiser en force politique de libération au sein d’un vaste Front de Libération Nationale.

Pour que vive la France libre !

 

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/08/28/appel-a-la-creation-dun-front-de-liberation-nationale/#more-68517

Publicités