Fabrice Epelboin : « La liberté d’expression n’existe pas en France ! »

Spécialiste du web social, investigateur pour le site Reflets, Fabrice Epelboin donne également des cours à l’Institut d’études politiques de Paris. Spécialisé dans l’impact des technologies de surveillance sur les gouvernances mondiales et dans la guerre informationnelle, nous avons souhaité lui demander son avis sur différents sujets d’actualité.

)

Seront abordés entre autres, les sujets suivants : l’affaire Snowden, l’affaire Bluetouff, la récente déclaration du ministre de l’Intérieur sur le recrutement de hackers ou encore la volonté des pays du BRIC à s’affranchir des connexions Internet nord-américaines …

Nous aborderons également  avec lui la technologie Palantir, un outil de manipulation et de visualisation de  données.
Comment faire baisser le taux de criminalité ? Comment détecter des fraudes fiscales ? Comment comprendre ou anticiper une insurrection populaire ? Comment éviter un génocide ?
Autant de questions que Palantir est en mesure d’aborder. Surréaliste ?
C’est pourtant déjà en usage à Los Angeles, comme nous l’apprend Fabrice Epelboin, où des patrouilles de police suivent l’itinéraire prescrit par un programme prédictif. Faute est de constater que la criminalité a baissé de 40%. Comment alors ne pas imaginer qu’un tel système puisse ne pas se généraliser ?

Alors qu’Internet bouleverse la traditionnelle organisation pyramidale au profit d’une organisation par réseaux et que la confiance en nos institutions s’effrite, appelant à un durcissement de l’autorité étatique, de tels programmes « permettraient de rééquilibrer le rapport de force entre dominants et dominés ».

Source et fin de l’article sur agenceinfolibre.fr

Publicités