Le gouvernement propose d’annuler la dette du journal L’Humanité

Un amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2013 efface une créance de 4 millions d’euros, correspondant à un prêt du Fonds de développement économique et social.

Le quotidien L’Humanité a eu son cadeau de Noël un peu en avance cette année. Unamendement du gouvernement au projet de loi de finances rectificative pour 2013 propose de lui accorder l’effacement d’une dette de plus de 4 millions d’euros, plus les intérêts, contractée sous forme de prêt du Fonds de développement économique et social.

L’amendement explique que « L’Humanité ne peut faire face au remboursement de sa dette contractée auprès de l’État (…), parce que ses résultats financiers sont très faibles et qu’elle ne possède plus d’actifs ». « Par conséquent, il est nécessaire d’abandonner cette créance », conclut-il.

L’Humanité est le journal le plus subventionné sur la période 2009-2011 si l’on rapporte les montants des aides perçues à sa diffusion (0,48 euro par exemplaire), indique la Cour des comptes. Il a touché 6,8 millions d’euros par an en moyenne.

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/le-gouvernement-tire-un-trait-sur-les-dettes-du-quotidien-l-humanite_419066.html

Publicités