Méridien Zéro : « FRANCIS COUSIN : L’ETRE CONTRE L’AVOIR »

Ce dimanche Méridien Zéro reçoit Francis Cousin, philosophe, pour son dernier ouvrage « L’être contre l’avoir ».

Emission animée par le Lieutenant Sturm accompagné de PGL.

Lord Tesla à la technique.

francis cousin, philosophie, communisme, critique du materialisme

Le concept de désinformation est insuffisant. Il nous donnerait à croire que le système matraque, que le système par une technique de renversement construit le Faux. Or, le Faux n’est pas une construction diabolique et complotiste d’états majors petits, moyens ou grands, le Faux, est la substance même du fétichisme de la marchandise, c’est une immanence.

Bien évidement, il y a des états majors dans les services qui organisent, mais ils n’ont aucun pouvoir, ils sont eux mêmes dans la mystification du fétichisme, ça ne sont pas les états majors qui organisent le fétichisme de la marchandise, c’est le fétichisme de la marchandise qui manipule et qui organise les états majors.

Extrait de l’émission : « Francis Cousin : L’Être contre l’avoir » sur Méridien Zéro

Le concept équivoque de désinformation, mis en vogue ces temps derniers par ceux qui souhaiteraient voir se mettre en place une autre forme d’économie politique de l’aliénation et qui aboutit finalement à faire croire que le mensonge résulterait d’une simple utilisation inadéquate et malveillante de l’authenticité qu’il conviendrait uniquement de changer en bon usage de réinformation, oublie que c’est la marchandise qui est en soi pure contre-vérité.

Tant que le fétichisme de la marchandise existera, et peu importe là quelle faction étatique en assume la gestion, le renseignement et l’investigation, la vérité officielle du spectacle démocratique ne saurait être autre chose que la perfide impérialiste du marché, puissance la plus hostile qui puisse être pour la vraie passion de vérité humaine.

Ainsi, de l’extrême droite à l’extrême gauche du Capital, tous les contre-médiatiques qui voudraient simplement changer d’État et modifier la donne de l’argent, omettent de voir que le faux ne résulte nullement de soi-disant mauvais jugements, observations ou déductions mais qu’il est, a contrario, l’impeccable conclusion du bon raisonnement spectaliste de l’intellection marchande ».

l’émission : http://www.meridien-zero.com/archive/2012/11/22/emission-n-120-francis-cousin-l-etre-contre-l-avoir.html

Publicités