ISLAM : Les Histoires des Prophètes [Jésus-Issa]

Ceux qui cherchent la division entre les hommes sont soit des ignorants, soit des menteurs ….

« De tous les prophètes, le plus proche de moi est Jésus, fils de Marie. Il n’y a entre lui et moi aucun autre prophète ». Ces paroles, rapportées par Abû Dâoûd, témoignent du respect qu’avait le prophète Muhammad (PBSL), vis-à-vis de son prédécesseur dans la lignée prophétique.

Si dans le dogme chrétien dominant, Jésus (PBSL) est considéré d’essence divine et faisant partie d’une Trinité de trois personnes (Le Père, le Fils, et le Saint esprit), l’Islam quant à lui, considère que Dieu est d’une transcendance inaccessible et rejette la filiation divine attribuée à Jésus par les chrétiens.

Cependant la tradition lui accorde une stature spirituelle immense, qui consacre son rang très élevé auprès de Dieu « Min’a Al MuQar’abin ». Ainsi dans la tradition musulmane, Jésus le Messie « Al Massih Issa » possède avec d’autres prophètes comme Abraham, Moïse ou Muhammad (PBSE), une place privilégiée.

En opposition au dogme chrétien, l’Islam réfute donc catégoriquement le concept de la Trinité, car « seul Dieu mérite l’adoration ». Le moindre culte voué à un autre que Lui étant considéré comme Idolâtrie ou Association, en Arabe « Chirq », qui est le plus grand péché en Islam.

Selon un hadith du prophète Muhammad (PBSL) « Dieu peut pardonner tout sauf qu’on lui associe une autre divinité »..

Ainsi dans la sourate 5 Al-Ma-Idah (La Table Servie), Dieu interroge lui-même Jésus et Marie, pour savoir si les deux êtres ont demandé à être associé à Dieu en place de Lui Seul.

73. Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” Alors qu’il n’y a de divinité qu’Une Divinité Unique ! Et s’ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d’entre eux.
75. Le Messie, fils de Marie, n’était qu’un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent .
116. (Rappelle-leur) le moment où Allah dira : « Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : “Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah ? ” Il dira : “Gloire et pureté à Toi ! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.
117. Je ne leur ai dit que ce Tu m’avais commandé, (à savoir) : “Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur”. Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. Sourate 5 : AL-MA-IDAH (LA TABLE SERVIE)

Le retour du Messie à la fin des temps

Selon une tradition eschatologique qui s’appuie sur des versets coraniques dont le sens reste sûrement ésotérique, et basée surtout sur des hadiths prophétiques, un Messie « Massih », reviendra à la fin des temps pour rétablir la religion de la vérité. Plusieurs de ces hadiths affirment qu’il s’agira bel et bien de Jésus Christ « Issa » (PBSL).

D’après Abou-Horaïra (1), le Prophète Muhammad (PBSL) a dit: « l’heure dernière ne viendra pas tant que le fils de Marie ne sera pas descendu parmi vous en qualité d’arbitre équitable, il brisera la croix, il mettra à mort le porc, il supprimera le tribut (2). Alors l’argent sera si abondant que personne ne voudra plus l’accepter ». (Hadith 46.31)

On raconte aussi que Jésus jouera le rôle du sauveur des croyants, qu’il vaincra le D’ajjal (4) (l’antéchrist) et témoignera contre les chrétiens qui se sont égarés de son enseignement en le divinisant.

Ce retour sera préparé par un homme appelé le Mahdi (en arabe Le Guidé), Imam caché pour les chiites et guide spirituel suprême pour les sunnites. Cet événement n’adviendra qu’après une série d’événements et « désordres cosmiques » à caractère chaotiques qui corrompront la terre entière et la livreront aux forces du mal et aux turpitudes proférées par les hordes impies de Gog et Magog ; « Yajûj et Majûj ».

Myriam (Marie), la mère d’Issa

La mère de Jésus (PBSL) a un statut particulièrement important en Islam. Une sourate entière du Coran, porte son nom (La sourate 19). De même que son nom est souvent associé à celui de son fils Jésus « Issa Ibn’ou Maryam (5) ».

Dans la sourate 19, le Coran témoigne de la virginité de Marie, affirme la naissance miraculeuse de Jésus par immaculée conception et innocente Marie quand les juifs l’accusèrent de débauche après son accouchement.

Un des épisodes les plus célèbres de l’Islam fut l’épisode de la conquête de la Mecque par le prophète Muhammad (PBSL) en l’an 630. On raconte qu’une fois à l’intérieur de la Kaaba, ce dernier détruisit toutes les idoles présentes dans l’enceinte sacrée pour ne laisser qu’un seul portrait de Marie et de son fils Jésus. Il le prit même dans ces mains et l’embrassa, en guise de témoignage et respect envers Issa (PBSL) et sa mère Maryam.

Marie est ainsi considérée par l’ensemble de la communauté musulmane comme une femme possédant de multiples vertus qui l’élèvent au rang de sainte : « Maryam al batul »

Ces qualités sont également mentionnées dans la sourate 3, en même temps que l’indication de sa généalogie ; descendante de la famille d’Imran.

36. Puis, lorsqu’elle en eut accouché, elle dit : “Seigneur, voilà que j’ai accouché d’une fille”; or Allah savait mieux ce dont elle avait accouché ! Le garçon n’est pas comme la fille. “Je l’ai nommée Marie, et je la place, ainsi que sa descendance, sous Ta protection contre le Diable, le banni”
37. Son Seigneur l’agréa alors du bon agrément, la fit croître en belle croissance. Et Il en confia la garde à Zacharie . Chaque fois que celui-ci entrait auprès d’elle dans le Sanctuaire, il trouvait près d’elle de la nourriture. Il dit : “ô Marie, d’où te vient cette nourriture ? ” – Elle dit : “Cela me vient d’Allah”. Il donne certes la nourriture à qui Il veut sans compter.

Sourate 3 : AL-IMRAN (LA FAMILLE D’IMRAN)

Ainsi, Marie possède une place tellement importante en Islam, que l’on rapporta la parole suivante du prophète Muhammad (PBSL) à propos de sa fille Fatima et de Marie Mère de Jésus :

Les éminentes femmes du Paradis sont Marie, fille de Imran (Mère de Jésus); Assia, fille de Mezahem, femme de Pharaon; Khadîja, fille de Khuwaylid; et Fâtima, fille de Muhammad.(rapporté par l’imam Ahmed et El Hakem).

si quelqu’un a au passage de la documentation sur la Trinité (pro ou critique) je suis preneur, d’avance merci à vous.

en complément :

 

Publicités